Stephane de RoussanStratège de talent et responsable de la culture

Armé de profondes racines géoculturelles, en partie canadiennes, en partie américaines et en partie européennes, Stephane incarne les meilleurs éléments de chaque ligne de son héritage : une passion profonde, une grande intelligence et une allure relaxe, tout cela réuni dans un même (grand) homme.

Né à Montréal d’un père originaire de France et d’une mère américaine, Stephane a passé la majeure partie de sa vie adulte entre le Canada et le très exotique Wisconsin (go Badgers!), coincé entre deux pays et deux identités (une troisième identité française s’immisce en arrière-plan), Stéphane est naturellement devenu multidimensionnel, utilisant les meilleurs aspects de son parcours unique pour construire ses propres valeurs, son esprit et sa personnalité. Il est né dans une famille d’artistes (son père était un artiste visuel, sa mère écrivaine de fiction, et son frère musicien). Tout comme ses antécédents géoculturels, Stephane a intégré les arts à son propre cheminement de carrière dans le monde des affaires.

Détenteur d’un baccalauréat en sociologie de l’Université Concordia, Stephane s’intéresse autant à la politique américaine qu’au football et aux golden retrievers (il prend vraiment tout cela au sérieux). Il a passé la majorité de sa vingtaine à dormir dans des appartements douteux et à passer d’une fête à l’autre avec ses colocataires. De nos jours, les choses sont un peu différentes : il est plus probable qu’il tonde la pelouse et court à l’épicerie avec ses deux colocataires permanents (sa conjointe, Vanessa, et sa fille, Emma).

Expert en recrutement et en chasse de têtes de haut niveau, Stephane est remarquablement doué dans ce qu’il fait, point final. Stephane est également responsable de la culture chez Pronexia, où il dirige des initiatives novatrices en matière de culture d’entreprise pour des entreprises aux quatre coins de la ville.

Stephane est un grand amateur de  » faits insolites  » (il peut partager des informations sur à peu près n’importe quel sujet), alors voici quelques faits insolites à son sujet. Il est en partie norvégien, et son grand-père scandinave se rendait souvent au travail en ski (pour vrai). Du côté français, Stéphane descend de la royauté : il y a encore un « Château de Roussan » quelque part en France, mais il est devenu un hôtel de luxe. Il aime les animaux, bien que les dinosaures restent son animal préféré. Il est inexplicablement doué pour lancer des haches, couper du bois, et peut vous construire une table dans son garage si vous le lui demandez. Ses aversions comprennent le trafic, les files d’attente, les retards à l’heure du lunch et les clowns.

Intelligent, dévoué, intéressant, facile à vivre et acharné, Stephane est la norme de ce à quoi l’employé moderne devrait ressembler – et nous ne l’échangerions contre rien au monde.